Historique

240 ans d'histoire industrielle

LISI est né au XVIIIe siècle du rapprochement de plusieurs entreprises familiales de Montbéliard et de Belfort. Dans ce territoire de la Franche-Comté, l’industrialisation a débuté très tôt, dans plusieurs directions mais avec un socle technique commun : le travail du fer. L’excellence technique développée autour de la métallurgie est alors venue irriguer d’autres savoir-faire de la région, comme l’horlogerie, la bicyclette, ou l’automobile.

LISI illustre parfaitement cette mutation : ses métiers d’origine – la fabrication de fil de métal et la visserie – se sont progressivement transformés en s’adaptant aux demandes d’un monde industriel qui a fortement évolué en deux siècles.

Aujourd’hui, LISI produit des fixations de haute technologie (vissées et clippées) pour les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique et du médical.

Toujours soutenu par un actionnariat à majorité familiale, qui lui permet de mener une stratégie de long terme, LISI poursuit son développement en France et dans le monde, afin d’offrir à ses clients un service et une réactivité optimaux.

Création par Frédéric Japy d'une fabrique d'horlogerie 1777

Création par Frédéric Japy d’une fabrique d’horlogerie à Beaucourt

1796

Fondation de la manufacture Migeon & Dominé qui se spécialise dans la fabrication de fils de métal

Fondation de la Manufacture Migeon & Dominé
1806

Première fabrication industrielle de vis à bois forgées par Japy-Frères et Migeon & Dominé

Manufacture Migeon & Dominé
1835

Arrivée de Juvénal Viellard chez Migeon & Dominé, qui deviendra Viellard-Migeon & Compagnie (VMC)


Arrivée de Juvénal Viellard
1866

Création du Comptoir des quincailleries réunies de l’Est : une structure de vente commune avec des succursales à Paris, Barcelone, Milan, Zurich, Stuttgart et Buenos Aires

Comptoir des quincailleries réunies de l’Est
1899

Création de la Société Industrielle de Delle (SID) par les frères Dubail, Joseph Kohler et Joseph Frossard


Création de la Société Industrielle
de Delle
1959

Reprise de l’activité visserie boulonnerie de Japy par la SID, Bohly Frères et VMC


Reprise de l’activité visserie boulonnerie de Japy par la SID, Bohly Frères et VMC
1962-1968

Vers la création d’un groupe industriel : GFD

Les entreprises familiales Bohly, Dubail- Kohler et Viellard fusionnent pour former la Générale de Forgeage Décolletage (GFD). Le Groupe est désormais le premier fabricant français de visserieboulonnerie standard et automobile.


Création d’un groupe industriel : GFD
1977

Début de l’activité aéronautique

Dans les années 1970, GFD acquiert deux sociétés sous-traitantes de l’aéronautique grâce à l’appui de Blanc Aero Industries (BAI), entreprise spécialisée dans les fixations aéronautiques. En 1977, GFD et BAI se rapprochent pour former Générale Financière et Industrielle (GFI). L’opération est rendue possible grâce à l’entrée de la famille Peugeot au capital. Aujourd’hui encore, les familles Kohler, Peugeot et Viellard demeurent les actionnaires de référence de LISI.


Début de l’activité aéronautique
1990-2001

Développement par forte croissance externe

Après s’être introduit sur le Second Marché de la Bourse de Paris en 1989, le Groupe se renforce par l’acquisition de plus d’une quinzaine de sociétés en Europe et aux États-Unis.

2002

Le Groupe prend le nom de LISI

En 2000, le Groupe acquiert la société Rapid qui fabrique des clips pour l’automobile. Entre vis et clips, les technologies de fabrication sont différentes, mais l’approche commerciale et le métier sont identiques. Le Groupe joue sur la complémentarité des produits pour se différencier de ses concurrents et se positionner comme l’un des seuls acteurs multispécialistes des fixations. Il fera de même dans l’aéronautique avec l’acquisition en 2003 de la société Monadnock.

Pour mieux marquer ce positionnement, le Groupe prend en 2002 le nom de LISI : « Link Solutions for Industry ».


Début de l’activité aéronautique
2007-2010

Création d’une nouvelle division : LISI MEDICAL

Entre 2007 et 2010, LISI acquiert quatre entreprises qui fabriquent des implants dentaires ou des systèmes d’assemblage (vis, broches) utilisés en chirurgie reconstructive. En 2010, avec la reprise du site de production de prothèses de hanches de Stryker Corporation situé à Hérouville-Saint-Clair, près de Caen, le Groupe se dote d’une nouvelle division : LISI MEDICAL.


Création d’une nouvelle division : LISI MEDICAL
2011-2014

LISI AEROSPACE se développe dans les composants de structure

Avec la reprise des sociétés Creuzet Aéronautique en 2011, puis de Manoir Aerospace en 2014, LISI AEROSPACE se développe dans les composants de structure complexes, complémentaires des fixations. Cette diversification permet à LISI AEROSPACE d’acquérir une nouvelle dimension et de se faire une place parmi les grands équipementiers de l’aéronautique.


LISI AEROSPACE se développe dans les composants de structure
2016

LISI MEDICAL acquiert un nouveau métier

Le rachat de Remmele Medical Operations permet à la division médicale d’élargir son dispositif industriel aux États-Unis et de se positionner sur un nouveau segment très porteur : la fabrication d’instruments de chirurgie mini-invasive.


LISI MEDICAL acquiert un nouveau métier
2017-2018

LISI AUTOMOTIVE s’agrandit aux États-Unis

Avec la reprise des sociétés américaines Termax et Hi-Vol Products, LISI AUTOMOTIVE renforce ses activités de fixations clippées et composants mécaniques de sécurité à forte valeur ajoutée et acquiert une dimension mondiale. La division est désormais présente dans les trois grandes régions majeures de production de véhicules : Chine, Europe et Amérique du Nord.


LISI AUTOMOTIVE s’agrandit aux États-Unis
2019-2020

Recentrage des activités sur des solutions à forte valeur ajoutée

Le Groupe recentre ses activités sur des solutions de fixations et des composants à forte valeur ajoutée.

• LISI AEROSPACE cède deux filiales non stratégiques : Indraero-Siren en France et LISI AEROSPACE Creuzet Maroc.

• LISI AUTOMOTIVE cède son activité vis de châssis, goujons de châssis et rotules (site de St-Florent) et sa filiale allemande LISI AUTOMOTIVE Mohr + Friedrich GmbH spécialisée dans la frappe à chaud et produisant notamment pour le marché des camions.

LISI devient propriétaire de 100 % du capital de la société américaine Termax.


LISI AUTOMOTIVE s’agrandit aux États-Unis

Plan global d’adaptation à la pandémie de la COVID-19

Touché par l’impact de la COVID-19 sur ses trois marchés d’activité, LISI a mis en oeuvre dès les premiers jours de la crise, un protocole de gestion de pilotage quotidien pour répondre à plusieurs objectifs : protéger la santé des salariés, préserver la trésorerie et préparer l’avenir avec un plan d’adaptation aux nouvelles conditions de marché appelé NEW DEAL.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience et améliorer la performance de notre site.
Pour plus d'informations, consultez notre Politique de confidentialité. En continuant votre navigation, vous acceptez le dépôt des cookies.
Paramétrer Accepter les cookies