Rapport de gestion

Activité du groupe au cours de l’exercice
et perspectives d’avenir

LISI CONSOLIDÉ

A 1 571,1 M€, le chiffre d’affaires consolidé de l’exercice 2016 s’inscrit en hausse de +7,8 % et tient compte des éléments positifs suivants :

  • Un effet périmètre de 50,1 M€ correspondant à :
    • la contribution de LISI MEDICAL Remmele intégrée à partir du 1er mai 2016 pour 44,9 M€ soit 2,9 % du chiffre d’affaires consolidé ;
    • la consolidation rétroactive au 1er janvier 2016, de la société Ankit Fasteners (Inde) à hauteur de + 5,2 M€ au chiffre d’affaires, suite à une prise de participation majoritaire ;
  • des gains de parts de marché avec des nouveaux produits dans toutes les divisions.

Exprimée à taux de change et périmètre constants, la variation du chiffre d’affaires est de + 4,6 %, marquée par une accélération entre le premier semestre (+ 3,6 %) et le second (+ 5,6 %). L’effet de tendance est le même dans les 3 divisions qui affichent une croissance organique positive pour l’ensemble de l’année.

Commentaires sur l’activité du 4e trimestre

LISI Consolidé dont LISI AEROSPACE dont LISI AUTOMOTIVE dont LISI MEDICAL
T1 388,0 M€ 248,5 M€ 120,9 M€ 18,7 M€
T2 406,2 M€ 254,2 M€ 122,8 M€ 29,4 M€
T3 379,9 M€ 235,7 M€ 109,5 M€ 34,8 M€
T4 397,1 M€ 248,8 M€ 112,0 M€ 36,3 M€
2016 1 571,1 M€ 987,2 M€ 465,3 M€ 119,1 M€

Le quatrième trimestre a été dynamique dans les 3 divisions et affiche une croissance organique globale de + 4,4 %.

La division LISI AEROSPACE s’est distinguée dans le segment des fixations en Europe (+ 14,3 %) grâce à la mise en œuvre des nouveaux contrats. La partie « Fixations nord-américaine » a quant à elle enregistré une baisse globale du chiffre d’affaires mais a vu une augmentation des commandes Boeing en fin d’exercice, première embellie après plusieurs mois de fortes baisses liées à la réorganisation de la logistique de l’avionneur. Le segment des « Composants de structure » a également enregistré un bon niveau d’activité tiré par les montées en cadence des nouveaux programmes. Les effets devises nettes s’élèvent à - 1,4 M€.

Dans la division LISI AUTOMOTIVE, les ventes se sont accélérées au second semestre après un début d’année en demi-teinte (+ 1,1 % au S1, + 3,8 % au S2) dans un marché européen dynamique. La hausse du chiffre d’affaires est particulièrement sensible dans les segments des solutions clippées et des composants mécaniques de sécurité portée par des gains de parts de marché et la montée en cadence des nouveaux produits.

La division LISI MEDICAL a bénéficié de l’intégration de LISI MEDICAL Remmele au 1er mai (chiffre d’affaires de 44,9 M€ sur la période). A périmètre constant, le chiffre d’affaires augmente de + 0,4 % avec un dernier trimestre plus soutenu à + 2,8 %.

Activité résumée au 31 décembre

12 mois clos le 31 décembre 2016 2015 Variations
Principaux éléments du compte de résultat      
Chiffre d’affaires M€ 1 571,1 1 458,1 7,8 %
Excédent brut d’exploitation courant (EBITDA) M€ 237,1 204,1 16,2 %
Marge d’EBITDA % 15,1 14,0 + 1,1 pt
Résultat opérationnel courant (EBIT) M€ 157,5 146,5 7,5 %
Marge opérationnelle courante % 10,0 10,0 -
Résultat attribuable aux porteurs de capitaux propres de la société M€ 107,0 81,8 30,9 %
Résultat net par action 2,02 1,55 30,3 %
Principaux éléments du tableau des flux de trésorerie      
Capacité d’autofinancement M€ 195,8 154,2 + 41,6 M€
Investissements industriels nets M€ (119,6) (111,5) + 8,1 M€
Excédent de trésorerie d’exploitation (Free Cash Flow)1 M€ 73,5 39,6 + 33,9 M€
Principaux éléments de structure financière      
Endettement financier net M€ 218,2 156,6 61,6 M€
Ratio d’endettement net sur capitaux propres   25,2 % 19,7 % + 5,5 pts

1 Free Cash Flow : capacité d’autofinancement diminuée des investissements industriels nets et des variations des BFR.


Répartition du chiffre d’affaires 2016

Répartition du chiffre d’affaires 2015

Informations sociales et sociétales (Art. R 225-105 du Code de Commerce)

Tout au long de l’année 2016, les filiales du Groupe LISI ont respecté leurs obligations réglementaires que ce soit par la négociation d’accords sociaux ou par la mise en œuvre de plans d’actions appropriés : emploi des séniors, égalité professionnelle hommes/femmes, travailleurs handicapés et bien-être au travail.

La Direction Générale du Groupe LISI est mobilisée à son plus haut niveau et son implication est réelle dans les domaines de la santé, de la sécurité et de l’environnement. A tous les échelons, la volonté du Groupe LISI reste de faire du respect de l’environnement et de la sécurité au travail un vecteur d’amélioration continue et d’atteindre le niveau d’excellence de ses performances dans ces domaines, tout en maîtrisant les risques professionnels générés par ses activités.

Afin de garantir et de réaliser cette ambition, LISI s’est doté d’une politique et d’une organisation HSE (Hygiène Sécurité Environnement) visant à déterminer les principales voies de progrès, à hiérarchiser ses objectifs, à en déduire les actions adaptées. Cette politique et cette organisation s’appuient sur le référentiel international OHSAS 18001 (norme internationale relative au système de management de la santé et de la sécurité au travail).

A fin 2016, le taux de fréquence des accidents du travail avec arrêt ayant impliqué un collaborateur (TF0) s’est cependant dégradé pour atteindre 10,6 par million d’heures travaillées, alors qu’en 2015 il était de 10,1. Le taux de fréquence des accidents du travail avec et sans arrêt (TF1) affiche 14,3 ; soit un TF1 stable par rapport aux données de 2015.

Pour consolider ses performances dans ce domaine, le Groupe a décidé de déployer le programme E-HSE (Excellence HSE), lequel vise à renforcer la culture commune du Groupe LISI dans ce domaine.

Informations environnementales (Art. R 225-105)

Depuis plusieurs années, le Groupe LISI s’est pleinement investi afin de placer les enjeux environnementaux au cœur de sa culture d’entreprise pour que ceux-ci soient des valeurs intrinsèques.

La politique et l’organisation mises en place s’appuient sur le référentiel international ISO 14001 (norme internationale relative au système de management de l’environnement) ainsi que sur le référentiel OHSAS 18001 (norme internationale relative au système de management de la santé et de la sécurité).

Effectifs

Au 31 décembre 2016, le Groupe LISI employait 11 587 salariés (effectifs inscrits), soit une augmentation des effectifs totaux de 664 personnes, ce qui représente une évolution de + 6,1 % par rapport à 2015.



Effectifs à fin décembre :

  2016 2015 Ecart N/N-1
LISI AEROSPACE 7 386 7 087 + 299 + 4,2 %
LISI AUTOMOTIVE 3 265 3 241 + 24 + 0,7 %
LISI MEDICAL 915 573 + 342 + 59,7 %
LISI Holding 21 22 (1) (4,5 %)
Total Groupe 11 587 10 923 + 664 + 6,1 %
Intérimaires 1 156 680


Résultats financiers 2016

2016 est le sixième exercice consécutif de croissance de l’ensemble des indicateurs de gestion en valeur absolue.

A 237,1 M€, l’excédent brut d’exploitation (EBITDA) est en hausse de 16,2 % (+ 33 M€) et représente 15,1 % du chiffre d’affaires. Tenant compte de l’effet net des dotations et reprises de provisions moins favorable qu’en 2015, le résultat opérationnel courant (EBIT) progresse quant à lui de + 7,5 % (+ 11,0 M€) à 157,5 M€. A 10 % du chiffre d’affaires, la marge opérationnelle est stable par rapport à l’exercice précédent.

Cette résilience s’explique par une amélioration de la qualité opérationnelle de l’ensemble des activités du Groupe qui permet de compenser les surcoûts engendrés par l’industrialisation des nouveaux programmes dans l’activité « Composants de Structure » de la division LISI AEROSPACE.

Ainsi, à l’instar de l’année précédente, ce niveau de 10,0 % est conforme aux objectifs du Groupe, compte-tenu de son mix d’activités. L’apport des gains de productivité du programme LEAP (LISI Excellence Achievement Program), la réorientation progressive des activités de la division automobile vers des familles de produits à plus forte marge, ainsi que les effets du plan ambitieux d’investissements industriels ont été déterminants dans cette performance.

2016 atteste également du rééquilibrage progressif de la contribution des trois divisions. Si la division aéronautique reste le premier contributeur du résultat d’exploitation courant (ROC à + 122,9 M€, soit 78 % du Groupe) la division automobile fait preuve pour le cinquième exercice consécutif d’une rentabilité en amélioration (à + 26,3 M€). La contribution du médical qui bénéficie, comme attendu, de l’entrée dans le périmètre de LISI MEDICAL Remmele, s’améliore également (à + 9,3 M€).

Le résultat financier (+ 13,3 M€) est en forte progression par rapport à 2015 (- 16,0 M€). Les impacts majeurs peuvent se résumer par :

  • les frais financiers correspondant au coût de la dette nette ont bénéficié de la baisse des taux d’intérêt. Ils se sont élevés à - 4,2 M€ (- 5,0 M€ en 2015) soit un taux moyen de 1,70 % (2,06 % en 2015) ;
  • la réévaluation des dettes et créances en devises (+ 18,3 M€ contre - 0,1 M€ en 2015). Les dettes, ont été mécaniquement dévalorisées bénéficiant de la forte baisse de la livre sterling, alors que les créances, placements et comptes bancaires, ont été mécaniquement revalorisés bénéficiant de la forte hausse du dollar en fin d’année ;
  • l’impact des débouclements et valorisations des instruments de couvertures des devises (- 0,7 M€ contre - 9,4 M€ en 2015) ;
  • la sortie du plan de pension aux Etats-Unis qui avait pesé pour - 1,5 M€ en 2015.

Les coûts hors exploitation pèsent sur le résultat non courant pour - 10,0 M€ et concernent la réorganisation industrielle de plusieurs sites majeurs (Villefranche-de-Rouergue, Rugby [Grande-Bretagne] et Saint-Ouen l’Aumône) ainsi que des études de la réimplantation du site de Bologne.

La charge d’impôt, calculée sur la base de l’impôt sur les sociétés et rapportée au résultat net avant impôt, reflète un taux moyen effectif d’imposition de 33,7 % en légère baisse par rapport à 2015 (34,3 %).

A 107,0 M€, le résultat net est ainsi nettement supérieur à celui de 2015 (81,8 M€), largement amélioré par le résultat financier de l’exercice.

Par action, il est en forte progression à 2,02 € (1,55 en 2015).

Compte tenu de ces résultats, le Groupe proposera à l’approbation de l’Assemblée Générale des actionnaires de fixer le dividende à 0,45 euro par action au titre de l’exercice 2016.

La structure financière est toujours solide après trois années d’investissements significatifs

Dans un contexte de forte augmentation des niveaux d’activité, la réduction des niveaux de stocks (- 6 jours exprimés en jours de chiffre d’affaires) et la nouvelle diminution des taux de retard de paiements clients ont permis de maintenir le besoin de fonds de roulement consolidé à 76 jours en 2016.

Dans la continuité des années précédentes, LISI a maintenu un rythme soutenu d’investissements industriels qui atteint le niveau historiquement élevé de 119,6 M€. En 2016, ils ont été principalement consacrés à des équipements dédiés aux nouveaux produits et à l’extension ou à la réimplantation de plusieurs sites majeurs (Villefranche-de-Rouergue, Rugby (Grande-Bretagne) et Saint-Ouen l’Aumône). Avec 195,8  M€ de capacité d’autofinancement (+ 41,6 M€, 12,5 % du chiffre d’affaires consolidé, à comparer à 10,6 % en 2015), le Groupe a pu aisément y faire face et dégager un excédent de trésorerie d’exploitation (« Free Cash Flow ») de 73,5 M€, positif dans les trois divisions.

L’endettement financier net est en augmentation de + 61,6 M€ et s’élevait à 218,2 M€ au 31 décembre 2016, soit 25,2 % des fonds propres (19,7 % en 2015). La structure financière de LISI a donc permis de financer l’acquisition de la société REMMELE MEDICAL OPERATIONS en avril 2016 et le plan ambitieux d’investissements, tout en préservant la solidité de ses ratios.

La rentabilité des capitaux employés (avant impôt) ressort à 15,5 % en fin d’exercice, à comparer à 15,9 % au 31 décembre 2015. Les capitaux employés augmentent en valeur à 1 177 M€ (contre 1 039 M€ en 2015).

PERSPECTIVES

L’ensemble des divisons du Groupe LISI évolue dans des marchés bien orientés offrant des perspectives d’évolution solides.

Pour LISI AEROSPACE, si les montées en cadence ont déjà été anticipées, il reste néanmoins à réussir les programmes ambitieux d’industrialisation déjà engagés depuis 2016. Les coûts, toujours significatifs, de non-qualité et d’industrialisation des pièces d’une grande complexité technique, dans le pôle « Composants de Structure », imposées par les nouveaux programmes (Airbus et Safran) dans différents sites, devraient se résorber progressivement au cours des prochains trimestres. De plus, la confirmation de la reprise chez Boeing sera essentielle pour compenser le ralentissement probable de l’activité « Fixations Europe ».

La division poursuit par ailleurs la modernisation de ses moyens de production. Elle maintient également ses investissements dans des projets à long terme tels que la mise au point du système d’assemblage « Optiblind® », la mise en œuvre du projet « robotisation » ou encore le développement de LISI AEROSPACE Additive Manufacturing. Elle entend fournir à ses clients aéronautiques une réponse qui intègre les technologies additives dans la conception et la réalisation en impression 3D de pièces mécaniques.

Sur la base des progrès enregistrés au cours des cinq derniers exercices, LISI AUTOMOTIVE se donne pour objectif de continuer à améliorer durablement sa rentabilité opérationnelle grâce, notamment, aux gains apportés par le plan LEAP (LISI Excellence Achievement Program) et au niveau d’investissements industriels toujours élevé pour accélérer les programmes de robotisation et d’automatisation dans les processus industriels.

Le repositionnement vers des produits à plus forte valeur ajoutée engagé en 2016 devrait également contribuer de façon significative à l’amélioration continue de la marge opérationnelle de la division. Le renforcement de la présence à l’international, notamment sur le marché des composants mécaniques de sécurité et des solutions clippées, constituera un autre axe de développement.

LISI MEDICAL bénéficiera de la consolidation en année pleine de LISI MEDICAL Remmele qui ouvre notamment des perspectives prometteuses en matière de croissance organique avec des nouveaux marchés très dynamiques pour des dispositifs médicaux en dehors de l’orthopédie.
En parallèle, le renforcement des exigences des clients et les nombreux projets long terme en cours de développement ou d’industrialisation rendent encore plus nécessaires la mise en œuvre des grands projets transverses du Groupe tels que le LEAP (LISI Excellence Achievement Program), E-HSE (Excellence HSE) et le COS (Controlling Operating System).

Dans ce contexte, le Groupe LISI vise en 2017 un niveau de marge opérationnelle à deux chiffres et un Free Cash Flow1 toujours positif.

1 Free Cash Flow : capacité d’autofinancement diminuée des investissements industriels nets et des variations des BFR.